EXTENSION DU PORT

Menaces sur la vasière de Méan

 

 

NATUR-ACTION organisait samedi 3 mars 2012, une sortie découverte de la vasière de Méan (grand Tourteau), menacée par un projet d'extension du port.


Une trentaine de personnes ont (re)découvert ce site dont le rôle est essentiel pour la qualité des eaux de baignade par exemple.

Il s'agit aussi du dernier espace sauvage à Saint-Nazaire, où vivent multitude d'oiseaux.


Outre Natur-Action, la LPO, Bretagne Vivante, Label Gauche et l'UDB avaient répondu à notre appel.

 

Ce premier rendez-vous s'est achevé par la volonté des participants de créer un "collectif" d'associations et partis politiques pour défendre ce site menacé, et en expliquer les enjeux auprès des habitants des deux rives de la Loire.


Rappelons le rôle des vasières:


- nourriceries de solettes (intérêt pour la biodiversité et... l'économie de la pêche): conditions idéales pour leur croissance (protection des prédateurs, conditions de salinité et nourriture abondante : petites proies faciles à manger, comme les vers)


- espèce de filtre sur lequel vont se fixer toutes les bactéries, les virus. "Chaque organisme présent dans les vasières, qui brasse la vase, va manger toutes les bactéries et détruire les virus" (Anne-Laure Barillé, doctorante en biologie marine)

Donc, aussi un enjeu touristique : "Plus il y aura de vasières, plus nous aurons de drapeaux bleus sur nos côtes !" (Anne-Laure Barillé)


- "On a perdu 50% des zones de nourriceries en un siècle." (estuaire de la Loire) (Anne-Laure Barillé)