RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Tout va bien messieurs Cabrol et Alègre !

 

Tout va bien messieurs Alègre et Cabrol! Il a fait chaud l'été dernier, mais non, il n'y a pas de réchauffement climatique, c'est une vue de l'esprit des écolos!

Pourtant les faits sont là. Certes il y a quelques siècles notre planête est passée par un cycle de réchauffement, avant qu'elle ne se refroidisse aux 18è et 19è siècles, mais ce n'est rien comparé à la fulgurance du phénomène aujourd'hui.

Depuis la révolution industrielle, la température moyenne du globe a progressé de 0,75°C.

Le 20ème siècle a été le plus chaud qu'ait connu la terre!

Mais d'ici la fin du siècle, la hausse moyenne devrait dans le meilleur des cas augmenter de 1,2 à 2,9 degrés si l'on ralentit nos émissions de CO2... et jusqu'à 4 à 5 degrés si l'on ne fait rien ou presque.

Ces gaz forment un bouclier autour de la planête, qui retient 95% des infrarouges, du CO2 et des autres gaz produits par l'activité humaine, notamment par l'utilisation des énergies fossiles (gaz, pétrole...).

Les perspectives les plus pessimistes (mais réalistes messieurs Cabrol et Alègre), donnent jusqu'à 10 degrés de hausse des températures d'ici 2 à 3 siècles!

De telles températures ne permettraient pas le maintien de notre faune actuelle ni de notre civilisation.

Le port de Spitberg (Norvège) ne gèle plus en hiver depuis quelques années, les neiges éternelles du Kilimanjaro fondent depuis 10 ans.

Les marais, mangroves, coraux, toundras disparaissent.

Les incendies de forêts sont plus nombreux et plus violents, la canicule tue (70 000 morts en Europe en 2003), la sécheresse s'étend en Australie et en Chine.

Les glaciers perdent 2,50m d'épaisseur par an aujourd'hui contre 1m il y a 10 ans et 25cm par an au 19è siècle!

 

Les Alpes se réchauffent 3 fois plus vite que le reste du pays.

Si la calote glaciaire fond, le niveau des mers pourrait monter de 7m. Le Caire, New York, Londres seraient sous les eaux!  Les réfugiés climatiques se compteraient par dizaines de millions à travers le monde.

L'érosion massive provoque le réchauffement du Permafrost (sol gelé en permanence). Celà pourrait engendrer un effet boule de neige, ces sols renfermant des gaz à effet de serre...

... Mais tout va bien messieurs Alègre et Cabrol !


© NATUR-ACTION 2010-2012 - mise à jour le 15 AVRIL 2012